top of page

À propos d'Affectivité.

En faisant quelques recherches sur le thème de l'Affectivité, je vous propose quelques pistes de réflexion.



Les diapositives qui suivent enjolivent le sujet.



En général, la réalité quotidienne de notre situation affective est tout autre car elle implique notamment notre part émotionnelle intime, qui a besoin d'intensité et de paix, mais qui est souvent profondément blessée par les crises de croissance que nous avons dû, et devons encore traverser pour grandir en puissance et en autonomie. Un peu comme à l'image d'un tronc d'arbre qui intègre son histoire dans ses couches successives de croissance (duramen).




Il est important de réguler toutes nos relations, qui finissent toujours par être toxiques lorsqu'elles sont portées par nos personnalités. Mais notre démarche ne consiste pas à nous couper des autres, à pratiquer le bannissement, ni le pardon mal compris. Même si nous avons affaire à des prédateurs ou à des bourreaux, ou si notre "grand amour" a fini en vinaigre, ce qui est fréquent lors des divorces.


Notre conscience pure, notre superconscience ne possède rien et ne domine rien. De ce fait elle reste libre, elle n'a aucune limite. Elle aime vivre et faire des expériences en jouant sur sa fréquence vibratoire. À ce niveau, nos pensées se réalisent instantanément.


Mais il est évident que dans notre monde, notre Conscience pure, notre Âme n'expérimente pas la plénitude de son Essence. Il y a même un renversement de perspective et il ne reste de notre plénitude initiale que la nostalgie d'un monde idéal, lorsque ce dernier n'a pas été complètement oublié.


Il est donc important d'activer deux processus.


Le premier consiste à élever et élargir notre point de vue limité par notre intellect en nous reliant à notre intuition. Notre intellect est le résultat du formatage familial et social du pays et de l'époque à laquelle nous avons choisi de nous incarner. Avec une touche personnelle que l'on qualifie de constante karmique. Il est donc nécessaire de désactiver les cadenas qui nous enferment dans nos personnages, dans nos croyances limitantes et dans les conflits qui vont avec.


Le deuxième processus consiste à incorporer, à incarner les vibrations d'Amour de notre Âme. Ce qui permet de guérir de nos blessures, d'élever et d'élargir notre conscience, puis de ressentir et d'expérimenter dans la lumière et dans l'Amour notre reliance profonde avec tous les êtres.


Dans cette optique, Je vous propose donc une pratique extraite d'un protocole beaucoup plus complet. Mais elle peut être réalisée dès que notre situation la rend utile.


« Dites à voix haute le nom de personne avec laquelle vous souhaitez vous connecter au-delà de vos personnalités, puis :

« Je te rends ce qui est en moi et qui t’appartient. Tu gardes le positif et le négatif s’en va à la Terre. » (3 fois).

« Je reprends ce qui est en toi et qui m’appartient. Je garde le positif et le négatif s’en va vers la Terre. » (3 fois).

Visualisez une corde entre le tiers et vous devant le chakra du cœur et coupez ce lien. C’est le lien toxique. Défaites l’enracinement fait pour chacun de vous.

Puis visualisez deux sphères de Lumière supra-luminescentes ponctuées de doré, une pour le tiers et une pour vous. Et maintenant, voyez chacune de ces sphères qui s’élève à leur rythme, dans la Lumière authentique vers le plus haut du plus haut. »


Voici une visualisation qui peut illustrer et accompagner cette pratique qui peut être utile lors de chaque rencontre, qu'elle soit agréable ou non, passée ou présente.






6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page