top of page

Éléments d’Alchimie.

Dernière mise à jour : 4 sept. 2023

La pseudoscience n’est pas celle que l’on croit.


L’Alchimie est une science spirituelle, peut-être à l’origine d’une de ses filles : la Chimie.

Mais la séparation entre Chimie et Alchimie est le résultat d’une scission entre la pensée mécaniste qui décrit le monde comme étant une machine, et une approche spirituelle de l’univers perçu comme étant une expression intelligente et infinie de la vie. Ce qui rejoint la notion d’univers informé dont les antennes en l’humain se trouvent dans son ADN.


D’un côté le monde, et donc l’humain, est une machine qui faut améliorer par des moyens mécaniques. Ainsi, ce qui se présente actuellement comme étant scientifique est en réalité le résultat d’une idéologie qui valorise la robotisation de l’humain soumis à de l’intelligence artificielle. D’où la guerre actuelle pour modifier l’ADN par des moyens artificiels. C’est un peu le syndrome de l’apprenti sorcier ou le mythe de Frankenstein.

D’un autre côté, tout est vivant et tout est conscient. Pas forcément selon nos critères. De ce point de vue, la science qui s’érige en doctrine et s’oppose au vivant, la science sans conscience, est une pseudoscience. Ses résultats sont désastreux.

Cette pensée mécanique contribue certes à résoudre de nombreux problèmes et reste très utile dans certains domaines. Mais la philosophie, la politique, l’économie et l’industrie qu’elle inspire dans une optique de contrôle et d’emprise, sont devenues des obstacles destructeurs, tant du point de vue de l’environnement que de celui des valeurs humaines.


Il est temps que notre science retrouve sa conscience.


En quoi l’Alchimie est-elle une science ?


La spiritualité doit devenir scientifique. C’est-à-dire être utile, pratique, efficace et harmonieuse, s’intéresser au Vivant et à ses lois, stimuler l’intelligence et expanser la Conscience.

Prenons quelques exemples, tirées de la pratique de l’Alchimie et de la signification des ses symboles. En simplifiant, les principaux symboles de l’Alchimie sont les suivants.

  • Une Pierre Philosophale. Parfois un Graal.

  • Quatre états d’être représentés par quatre Éléments : le Feu, l’Air, l’Eau, la Terre.

  • La Croix ansée de la Vie.

  • Un Caducée.

  • Le Grand Œuvre et ses déclinaisons au Blanc, au Noir, au Rouge, au Jaune.

  • La matière première symbolisée par "métaux" et des éléments : l’Argent, le Mercure, le Plomb, le Soufre, l’Or, etc. Mais aucun rapport avec la Chimie, bien évidemment.


La Pierre Philosophale.

En fait, le chantier de l’Alchimie est l’humain pour qu’il devienne la Pierre Philosophale.

  • La Pierre est le Corps, la personnalité, l’incarnation.

  • Philos est l’Amour, l’Âme.

  • Sophia est la Sagesse, l’Esprit.

La Pierre Philosophale manifeste l’union de l’Esprit, de l’Âme et du Corps dans le Cœur.

Les quatre Éléments.

Passons maintenant aux états d’être que représentent les quatre Éléments.


D’un point de vue purement pratique, le Feu représente l’enthousiasme, la passion, le désir, l’élan.

Mais aussi la lumière qui éclaire le Chemin, la clarté de la Conscience, l’Éclat de la Source universelle que l’on appelle parfois le Soleil Central. C’est l’Élément directeur du travail Alchimique. C’est le Phénix qui renaît et innove sans cesse et qui révèle le pouvoir du Rayonnement.

L’Élément Eau représente le pouvoir de l’Accueil qui permet de reconnaître, d’envelopper, d’inclure, d’intégrer.

Il y a aussi dans l’Eau la capacité de favoriser les échanges et de nettoyer.

Cette Eau peut être agitée en surface, mais elle reste stable en profondeur. On pourrait prendre le symbole de la Baleine.

C’est l’Élément stabilisant apte à équilibrer le Feu.

Agir avec l’Élément Eau n’est donc pas une pratique de détachement, d’inertie et d’insensibilité. Mais bien au contraire, l’Eau permet de nous ancrer dans la profondeur de notre être et de diffuser sa paix.


Les Éléments du Feu et de l’Eau se régulent mutuellement. On y voit parfois la danse du couple Masculin-Féminin.


L’Élément Air invite à pratiquer le lâcher-prise.

L’Air est indispensable à notre respiration. Il entre et il sort, il se contracte et se dilate selon la pression extérieure, on ne peut pas retenir.

Le principe du lâcher prise est d’abord de ne s’attacher à rien, à retrouver notre reliance avec tout être et avec chose. Mais aussi de ne résister à rien, car tout ce à quoi nous résistons persiste. Les oiseaux montrent comment utiliser l’Air pour s’élever, prendre de la hauteur.


La qualité de l’Équanimité combine les qualités de l’Eau et de l’Air : Accueil et lâcher-prise.


Enfin, l’Élément Terre invite naturellement poser des actes dans la matière. Autrement dit à pratiquer, à réaliser, à matérialiser. C’est ici que la devise « Être utile, pratique, efficace et harmonieux » est très utile. C’est ici que converge la condensation des Éléments. D’où le symbole du Cristal qui structure, organise, ancre, soutient.


Le Caducée.

Vient alors la question « Qui pratique ? »

C’est l’idée que la personnalité ne peut pratiquer que dans le cadre de ses limites, de ses conditionnements, de son impermanence. D’un certain point de vue, elle ne peut que tourner en rond dans son bocal. Selon un autre point de vue, la Conscience identifiée à la personnalité est telle un poisson qui serait sorti de l’Eau.

Le Caducée est l’image de la Colonne Vertébrale surmontée du Cerveau, du lien entre le Ciel et la Terre, de la dimension verticale de l’être humain, de sa spirale ADN. Il est le sceptre du souverain, le symbole du maître intérieur.

Ce symbole rappelle que lorsque notre Conscience est libérée des limites de notre personnalité, la pratique devient efficace.

Tous les Éléments sont donc des piliers de la pratique spirituelle. Ils convergent dans notre axe central et permettent de pratiquer depuis l’étage de notre Conscience supérieure impersonnelle.


La Croix ansée de la Vie.

Cette Croix est utilisée comme bâton de Vie, afin de guérir les souffrances et de réguler les principes spirituels.

L’axe horizontal est un mouvement de l’Équilibre entre nos polarités Masculine-Féminine. Le Feu et l’Air sont des attributs du principe Masculin, alors que l’Eau et la Terre plutôt ceux du principe Féminin.

L’axe vertical permet l’Évolution.

Sur l’axe vertical Ciel-Terre, le Feu et l’Eau représentent la partie Ciel de leur principe, alors que l’Air et la Terre plutôt leur partie Terre.


Les trois phases principales de l’Évolution sont d’abord la guérison dans les plans matière. Puis l’expérience de l’Amour. Enfin la Réalisation et l’Illumination.


Le Grand Œuvre.

Il représente la transmutation de la personnalité incarnée. Résumons et simplifions la description de ces Œuvres.

  • Au Noir, la transmutation est intérieure. Elle concerne nos systèmes internes. Elle ne se voit pas.

  • Au Blanc, la transmutation est visible car elle concerne nos attitudes et nos comportements, notre relation aux autres et au monde, l’équilibre de nos systèmes externes. Le Blanc apporte la notion de lumière et de pureté.

  • Au Rouge, la transmutation fait le lien entre l’interne et l’externe, tout comme le sang fait circuler les éléments entre les différents organes. Le Rouge peut teinter le Blanc, ce qui donne la couleur de l’Amour, le Rose. C’est exprimer son être dans l’Amour.

  • Le Jaune est une couleur symbolique importante liée au Soleil, à la Lumière, à l’Or. L’Œuvre au Jaune évoque la transmutation suprême, lorsque la Matière et l’Esprit s’unissent. Le doré accompagne souvent le Rose dans le processus Alchimique.

Il existe d’autres Œuvres apparues récemment avec l’ouverture vers d’autres mondes. Par exemples l’Œuvre Arc-en-ciel, qui invite à travailler avec différentes couleurs et vibrations, dans les mondes visibles, subtils et invisibles. On pourrait ainsi parler l’Alchimie rénovée.


La "matière première".

Du point de vue de la pratique, ces matières premières représentent différents niveaux d’intégration de l’Esprit dans la Matière. Voici un tableau de correspondance intéressant :

  • Le Plomb est transmuté par la puissance d’Action de l’Élément Terre.

  • Le Mercure est traversé avec les qualités de l’Eau.

  • L’Argent est dépassé grâce au lâcher prise de l’Élément Air.

  • Le Soufre apporte l’Énergie de l’Élément Feu.

  • L’Or correspond à la transmutation du Caducée qui apporte l’illumination.

Bien sûr, cet article concernant l’Alchimie est seulement une ébauche qui vise à éclairer ce sujet à partir de notre propre pratique. Ce qui n’invalide en rien les autres approches.

De nombreux approfondissements sont proposés en ateliers et dans la vie quotidienne.


En résumé, l’Alchimie est un état d’être naturel et connecté à la part la plus élevée de notre être, dans l’unité intérieure entre le Corps, le Cœur et la Conscience et qui devient par la pratique une manière de vivre en paix et en harmonie avec Soi dans le mouvement perpétuel et infini de la Vie.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page