top of page

Apprendre.

Dernière mise à jour : 4 sept. 2023

L’Apprentissage répond à la question : comment rendre accessible la connaissance, tant du point de vue d'un enseignant que de celui d'un élève ? Ce secteur est relié au niveau cinq, c’est à dire qu’il se situe au-delà du mental. Nous nommons cet étage supra-astral.

Chaque niveau en général présente une couche inférieure, une couche médiane et une autre supérieure.


La première couche du niveau cinq pilote le plan mental mais elle le dépasse. Nous appelons cette couche l'Astral. L’Apprentissage est alors conditionné par les croyances, les idéologies, les théories qui le limitent aux dimensions matière et aux dogmatismes.

Le résultat est que la quasi totalité des théories formules par nos prétendues sciences sont fausses car elles ignorent des éléments essentiels de la réalité. De même en ce qui concerne l’histoire et pratiquement tous les domaines de la culture lorsqu’elle n’est qu’une des variantes des religions dogmatiques.

Tout ce qui sort du cadre fixé par les "autorités" est censuré, banni, ridiculisé, nié.

À ce niveau inférieur, l’Apprentissage assujettit les élèves et leurs maîtres à un système fabriqué, mécaniste, matérialiste, artificiel, mortifère, inhumain et pyramidal.


La deuxième couche accumule les expériences qui font prendre conscience de la loi des causes et des effets, appelée en orient la loi du karma. On peut donc l’appeler astral-karmique, ou couche karmique.

À ce niveau de conscience, le sujet prend conscience qu’il est le créateur du karma et que ce qui lui est renvoyé par les autres et par le monde n’est que la conséquence de ses comportements et de ses attitudes.

Il devient alors possible de se responsabiliser, c’est à dire faire des choix qui changent les conséquences internes et les répercussions externes de nos décisions, de nos pensées, de nos actes. Donc le sujet change en se responsabilisant et en posant des actes.


La troisième couche supra-astrale du cinquième niveau est en relation avec l’étage suivant, celui du plan lumière dont nous reparlerons ultérieurement plus en détail. Ce n’est qu’à partir de cet étage que l’Âme est accessible, perçue, ressentie. À ce stade elle est perçue comme étant une pure lumière, plus ou moins claire, vive, transparente. Ce n’est que dans les niveaux suivants qu’un renversement de perspective devient évident et que la conscience elle-même se perçoit comme pure lumière. Ce qui amorce un processus de désidentification progressive par rapport à la personnalité incarnée.


Ainsi le cinquième niveau, lorsqu’il est associé au secteur de l’Apprentissage, peut être résumé ainsi.

  1. Dépasser les barrières du mental, à savoir les conditionnements, les préjugés, les jugements, les croyances. Mais aussi la logique et les structures qui donnent du pouvoir dans la matière.

  2. Faire des hypothèses concernant la vraie nature de la réalité sans exclure les expériences qui dérangent l’ordre établi et les connaissances antérieures.

  3. Aborder la connaissance de manière intuitive et subtile, avec une réflexion fine et pertinente.

  4. Passer du stade de la science appliquée, extérieure, à celui de la recherche fondamentale et de la connaissance intérieure.

  5. Faire des choix éclairés et responsables.

Et au-delà d'être un secteur, l'Apprentissage est une démarche qui, au niveau supérieur, nous permet de choisir notre chemin en fonction de nos inspirations intérieures et de nos talents naturels, et de retrouver ainsi la voie vers notre créativité, vers notre vérité, vers notre liberté et notre souveraineté.

Et cela quel que soit le secteur de notre vie concerné et quelle que soit la dimension de l’univers que notre Âme-Conscience aimera explorer.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page