top of page

Dépasser les limites de la Matière.

Du point de vue de la pratique psycho-énergétique, nous pouvons étudier la dimension Matière selon quatre attributs qui peuvent nous limiter et que nous devons apprendre à maîtriser. Cette approche est surtout pratique.

  • La résistance.

On la confond souvent avec la densité. Cette dernière est proportionnelle à quantité d'énergie contenue dans un volume donné. Ainsi, un mètre cube d'Uranium est beaucoup plus dense que le même volume d'hydrogène, car il contient beaucoup plus d'énergie.

Mais la notion qui nous intéresse d'un point de vue psycho-énergétique est analogue au principe d'Archimède : tout mouvement entraîne un effet opposé de force égale.

C'est pourquoi, par exemple, il est difficile de changer de mentalité quand notre entourage nous ramène à l'ancien état d'esprit, aux anciennes croyances, idéologies, etc.

Le mental est donc très résistant au changement. Il nous ramène sans cesse à ce que nous connaissons déjà et a tendance à refuser ce qui sort du cadre qu'il a lui-même défini.

  • L'inertie.

Ce principe concerne le mouvement de la Matière qui reste constant, et ne change que si une force extérieure en change les paramètres, la force, la direction.

Dans le domaine psycho-énergétique, cette propriété affecte nos comportements, nos habitudes qui ne changent pas, à moins de nous en mettions d'autres en pratique.

L'inertie épuise notre énergie, ce qui génère du découragement, des routines, des dépendances.

  • L'impermanence.

C'est le principe selon lequel tout ce qui a eu un commencement aura une fin et connaîtra une phase de croissance et de décroissance.

Le fait de s'attacher affecte beaucoup l'émotionnel avec de très nombreuses et profondes blessures.

La fait de refuser cette impermanence génère des illusions, des dénis, des déviances.

  • La séparation.

La séparation est une illusion qui nous pousse à chercher en dehors de nous ce qui se trouve en nous. Ce qui génère énormément de frustrations, de débordements, des abus de pouvoir et des conflits.


Le dépassement de ces limites se fait par une introspection rigoureuse.


  • Dépasser la résistance en élargissant sa conscience.

Des études font état de quatre formes de pensée. Bien sûr, d'autres études existent, mais nous nous plaçons ici dans une perspective utile pour la pratique.

La pensée binaire est celle selon laquelle tout est noir ou blanc, bien ou mal. Elle énonce que "si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi".


La pensée analytique est enseignée sous la forme thèse-antithèse-synthèse pour analyser un point de vue.


La pensée complexe permet de comprendre différents points de vue. Elle énonce par exemple que "ce n'est parce que j'ai raison, que tu as tort". "Chacun a raison pour lui-même."


La pensée systémique envisage de considérer les systèmes qui conditionnent chacun et de le remettre en équilibre. Elle est l'outil majeur des médiateurs. Elle remet chacun à sa place dans un système collectif, ce qui demande une grande largeur de vue.

Cette approche systémique permet d'inclure ce qui est, de remettre en équilibre, de trouver des solutions, et d'élargir son point de vue et sa conscience.

  • Dépasser l'inertie en changeant d'habitude.

L'inertie de la Matière permet de bâtir, de construire, de durer. Mais pour avoir un résultat, il faut poser des actes et répéter. On peut donc changer d'habitude à condition de changer les croyances et les mémoires limitantes.

Il faut aussi être capable de concevoir un projet, de la même manière qu'un architecte établit les plans d'un bâtiment. Puis utiliser des techniques efficaces pour matérialiser les résultats. C'est le rôle des ingénieurs et des maîtres d'œuvre. Ces techniques peuvent être inspirées du Yoga, du Qi Gong et d'autres pratiques psychosomatiques.


  • Revenir vers notre Centre pour nous libérer de l'impermanence et de l'illusion de la séparation.

Cette étape permet de reconnecter notre Essence Source éternelle. Elle est donc le résultat des quatre voies de la pratique de la loi du Un : la voie de la conscience, de la dévotion, de l'énergie et de l'action. sur lesquelles nous reviendrons dans un prochain post.







8 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page