top of page

La loi du Un. Ellâm Onru. Ubuntu.

Je vous propose ce soir une pratique inspirée de la loi du Un, dont voici quelques inspirations.


Ubuntu : « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous ».

Le 10 décembre 2013, le président des États-Unis Barack Obama tient un discours-hommage pour les funérailles de Nelson Mandela3 :

« Enfin, Mandela a compris les liens qui unissent les esprits des hommes. Il y a un mot en Afrique du Sud - Ubuntu - qui décrit sa plus grande contribution : il a reconnu le fait que nous sommes tous liés les uns aux autres d’une façon que l’œil ne peut pas voir ; il y a une unité pour l’humanité ; c’est en partageant avec les autres et en nous occupant de ceux qui nous entourent que nous nous réalisons. Jamais nous ne pourrons savoir quelle part de cette idée était innée en lui, et quelle part s’est peu à peu façonnée dans l’ombre et la solitude de sa cellule. Mais nous nous rappelons ses gestes, les grands et les petits, lorsqu’il a accueilli ses geôliers comme des invités d’honneur lors de son investiture, lorsqu’il a pris place sur le terrain en uniforme de Springbok, lorsqu’il a transformé le déchirement de cœur de sa famille en un appel à affronter le VIH/SIDA - voilà qui a révélé combien profondes étaient son empathie et sa compréhension. Il n’a pas seulement incarné l’Ubuntu ; il a enseigné à des millions de personnes comment trouver cette vérité en elles-mêmes. Il fallait un homme comme Madiba pour libérer non seulement le prisonnier, mais aussi le geôlier ; pour montrer que l'on doit faire confiance aux autres pour qu’ils aient confiance en vous ; pour enseigner que la réconciliation ne consiste pas à occulter un passé cruel, mais à l’affronter avec un esprit d’accueil, de générosité et de vérité. Il a changé les lois, mais également les cœurs. »


Ellâm Onru : « Tout est Un ».

Srî Râmana souligne la nécessité de ce retournement vers l’intérieur :

« Garde toujours dans le cœur le sens de la non-dualité, mais ne l’exprime jamais dans l’action. »


Alors, pratiquons.



12 vues0 commentaire

Σχόλια


bottom of page