top of page

Les Arts spirituels 4 : l’Art solaire de la pratique intégrale.



Aux trois Arts précédents que je résume ci-après, s’ajoute une quatrième étape pour maîtriser l’Art solaire de la pratique intégrale qui donne du sens à la maîtrise de ces trois niveaux. Il convient de rappeler que la maîtrise est un éternel processus d’instant en instant quel que soit le niveau de pratique et de réalisation.


  1. Enraciner la force.

Lorsqu’elle est enracinée dans la Terre, purifiée et maîtrisée, la force de vie brute qui se trouve dans le centre de gravité, cesse d’être violente et donne de la Puissance. Tel est l’objectif de l’Art du Combat tel que nous l’avons expliqué précédemment.


  1. Se connecter à la Superconscience pure. 

Il s’agit alors d’élever sa conscience vers le ciel et le soleil, tel un arbre de vie, et d’intégrer la Joie pure de l’Esprit immortel.

Cet état d’être est associé à l’Éveil spirituel.


  1. S’aligner, se centrer et s’ancrer dans le cœur.

Le pont entre la Puissance et la Joie est l’Amour et il s’établit en reliant le Ciel, l’Espace, le Soleil et la Terre au niveau du cœur lors de la pratique de l’Art de la Guérison.

À ce stade, le Caducée et la Merkaba sont activés.


À ces trois étapes s’ajoute l’intégrale.


  1. Rejoindre l’Unité.


D'une manière générale, les autres, quels qu'ils soient, sont les partenaires de notre incarnation. Ils nous présentent différents aspects de notre Essence, dans le miroir déformant de l'illusion qui nous sépare de Nous-même et de notre omniprésence. Cette illusion se transforme alors en cyclone.


À partir d’un certain niveau de concentration et de maîtrise, il est possible de quitter la périphérie du cyclone en plongeant au centre de notre Être, et d’intégrer la Puissance, l’Amour et la Joie dans la Vacuité.


Il y a alors une inversion de perspective car le processus de l’incarnation est piloté depuis un état d’être relié à l’Universel et prend enfin tout son sens, qui est évidemment différent pour chaque Un.


C'est ainsi qu'il est possible de percevoir et d'apprécier, au-delà de l'illusion, la nature universelle de chaque être, l'utilité de chaque situation, et le présent de chaque instant.

1 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page