top of page

Soyons les héros de nos vies.

Le Doute, l’Initiation et l’Alchimie.

Nous allons devoir affronter notre entraîneur : notre ombre. Affronter ne signifie pas lutter contre, vaincre, mais rencontrer. En venant sur cette Terre, nous avons revêtu un manteau d’Arlequin avec son patchwork coloré, souvent en noir et blanc. Et voilà maintenant qu’il faut en réaliser l’unification.


Le travail consiste donc d’abord à dépasser les doutes qui clament que cela est impossible. Et voilà qu’il faut passer nos Initiations et maîtriser l’Alchimie. Si vous le souhaitez aussi, poursuivons. Sinon, passez votre chemin !


L’effet dévastateur du doute.

Il existe des situations dans la vie qui nécessitent d’aller chercher au fond de Soi, dans ses tripes, comme on dit, les forces et les ressources indispensables pour nous dépasser et repousser nos limites.


Bien sûr, cela n’est possible qu’au prix d’une profonde remise en question de nous-même, de nos certitudes, de nos croyances et de notre confort. Et c’est alors que le doute intervient. Il peut se présenter sous la forme de la soumission, du renoncement, du découragement, de la blessure d’abandon.


Lorsque le doute est projeté vers l’extérieur, sur les autres, c’est la critique souvent féroce, le repli sur soi, la négation de ce qui a été. Le doute active les blessures d’injustice, de rejet et de trahison.


Le doute enferme son prisonnier dans la matrice obscure de ses blessures et de ses mécanismes de défense, ou le pousse vers la fausse lumière de la crédulité, de l’aveuglement, de l’ignorance et de la peur.


Par exemple, dans l’actualité, le doute se présente sous la forme d’une lutte contre les conspirationnistes. Le but est d’amener les crédules à se détourner de sources d’informations alternatives qui stimuleraient leur ouverture d’esprit, leur réflexion et leur discernement. Et cerise sur le gâteau, il invite les fanatiques à partager largement la fausse lumière de leur pensée binaire.


Les enfants du doute.

Voici une liste non exhaustive de ce qu’engendre la perte de notre connexion au Soi, à la Vérité et à l’Amour.

  • L’ignorance, l’oubli.

  • La dispersion, les dépendances.

  • L’inconséquence, l’irresponsabilité.

  • La culpabilité, l’indignité, le rejet.

  • La perte de confiance en soi, en l’autre, la trahison.

  • Le vide, la peur.

  • La colère et la révolte.

  • La vengeance, la haine, la cruauté.

  • L’arrogance.

  • La souffrance, la tristesse.

Ce qui entraîne de nombreuses épreuves.


Que sont l’Initiation et l’Alchimie ?

Définissons ici l’Initiation comme étant un état d’être qui favorise l’expérience du Soi. L’initiation passe par l’introspection et vise ainsi à nous connecter à notre Conscience supérieure et à illuminer notre vie.


À partir de cette Conscience supérieure, l’Alchimie consiste à transmuter les mémoires et les habitudes de notre personnalité. Ainsi l’Alchimie est une expérience qui se passe dans le corps.

Ensemble, l’Initiation et l’Alchimie manifestent l’intégration Corps-Conscience. Mais pour parvenir à tenir cet équilibre, il faut passer par les épreuves redoutables des quatre naissances.


La première naissance : la Terre et la guérison.

Le premier niveau est celui de la naissance à la Terre. Notre Conscience supérieure ajuste sa fréquence pour faire l’expérience de l’incarnation dans la matière. En fait, elle se projette seulement en partie car elle reste fondamentalement reliée à l’univers.


Ce niveau consiste à guérir de nos blessures et à neutraliser les mécanismes de défense qui sont censés les protéger, alors qu’ils provoquent des auto sabotages et par projection vers l'extérieur, sur les autres, d’innombrables conflits relationnels et d’interminables guerres de pouvoir.


La deuxième naissance : L’Eau et l’évolution.

Le deuxième niveau est celui de l'évolution. Pour cela, il faut définir nos valeurs profondes, développer nos ressources et relever les défis que nous propose notre incarnation.

Par exemple, il est temps de prendre responsabilité de nos choix et de les changer si les situations qu’ils provoquent ne nous conviennent pas. Cette étape est cessée débuter par le baptême de l’Eau qui symbolise la renaissance à l’Âme.


La troisième naissance : l’Air et l’ascension.

Le thème du troisième niveau est celui de l’élévation, de l’Ascension qui consiste, contrairement à ce que l’on pourrait croire, à manifester notre Être véritable pendant l’incarnation. Cette phase commence avec le baptême de l’Air, la troisième naissance.


Le baptême du Feu et la fusion.

C’est à ce stade que tout notion d’ego, de moi séparé, disparaît complètement. Tous les voiles sur notre réalité immortelle sont levés. L’intégration est totale.


Devenons les héros de notre vie.

Les pratiques internes permettent d’intensifier notre détermination et notre autonomie. La paix intérieure résulte d’un équilibre harmonieux entre le principe féminin et le principe masculin. Par exemple, la sécurité et la liberté, l’Amour et la lumière, la douceur, la subtilité et la puissance, etc.

Voici donc certains aspects de la pratique initiatique et alchimique.

  • Nous recentrer en Soi.

  • Savoir nous remettre en question et nous responsabiliser de nos choix.

  • Accepter d’écouter nos intuitions.

  • Nous reconnaître et nous aimer pour pouvoir reconnaître et aimer.

  • Pratiquer le pardon de transmutation et les vertus du Cœur.

  • Développer nos qualités, nos ressources, nos talents, notre curiosité, notre discernement, notre détermination.

  • Cultiver la vacuité, l’action juste, le lâcher-prise, la Paix.

  • Nous désidentifier progressivement de notre véhicule d’incarnation, avec gratitude.

  • Pratiquer avec humilité, simplicité, intégrité et bienveillance.

  • Alterner des périodes d’intensité avec du ressourcement.

  • Nous relier en conscience et énergétiquement à des êtres de haute fréquence vibratoire.

Pour quitter l’illusion de la séparation, nous relier à tous les êtres, puis réaliser l’unité avec le Tout, accepter ne suffit pas. Il faut vouloir et agir en conséquence avec souplesse, intelligence et détermination.


Dans nos légendes et dans nos contes initiatiques, seul les héros atteignent l’immortalité. Alors soyons les héros de notre vie.





20 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page