top of page

Pratiquez l’Art de se canaliser Soi-même.

Dernière mise à jour : 4 avr.

Voici un court résumé pour décrire l’esprit des exercices que nous proposons concernant l’auto-canalisation.



Incarner notre multi-dimensionnalisé.

L’état canal fonctionne si, et seulement si, le médium est le plus pur et le plus transparent possible. Pur signifie que le niveau vibratoire est le plus élevé possible.


Il ne suffit pas que la conscience parvienne à atteindre des espace-temps quasiment illimités, ni que la personnalité du médium soit dégagée de ses croyances, de ses névroses et de ses identifications.

Il convient également que le corps physique et son double énergétique soient suffisamment entraîné. L’état canal implique donc la totalité des dimensions de notre incarnation.


Lorsque tel est le cas, ou tout au moins lorsque le processus - qui implique responsabilisation, maîtrise de soi, intégration - est suffisamment avancé et intégré, alors l’auto-canalisation du Soi devient possible.


Une précision pour distinguer le soi et le Soi. Dans notre monde matériel, la séparation est la règle. Cela implique, entre autres, une identification à un individu, à son histoire, à son transgénérationnel, à ses appartenances collectives telles que le pays de résidence, la ville de naissance, la famille biologique, autrement dit tout ce qu’un individu considère comme étant ses racines.


Or la perspective qu’offre la connexion au Soi est inversée. En effet, dans les mondes - si l’on peut employer ce terme - de l’Âme et de la Conscience pure, la séparation n’existe pas. Ainsi notre Essence est reliée au Tout et à la Source elle-même.


Il existe toutefois une infinité de fréquences conscientielles. Plusieurs consciences peuvent se rencontrer lorsque leurs fréquences sont compatibles. Elles peuvent ainsi former un collectif d’affinités vibratoires dans lequel chaque conscience peut manifester l’ensemble du collectif, à l’image d’un cristal diamant taillé de plusieurs facettes qui montrent différentes orientations du même cristal.



Il est donc naturel pour un médium de canaliser l’Âme groupe de son collectif et d’avoir l’impression que les transmissions qu’il réalise le dépassent.


Ces collectifs sont eux-mêmes inclus dans d’autres collectifs, à l’image de galaxies faisant partie d’amas galactiques. En suivant cette image, les galaxies, d’amas en superamas, font elles-mêmes partie de l’Univers.



De même, notre Soi originel essentiel, pur infini et immortel, est lui-même relié au Tout et à sa Source.

Apprendre à maîtriser progressivement notre Puisscience.


Durant l’incarnation, ces niveaux de Conscience et de Puissance restent invisibles. Il est donc possible de les oublier et de ne pas en tenir compte. Donc de s’égarer. Même lorsque la tendance consiste à vouloir s’éveiller, s’élever et quitter ce monde.


Or la réalité, c’est que cette pure Conscience Puissance , cette Puisscience, est omniprésente. Il est donc vain de vouloir la chercher ailleurs que là où nous sommes, en dehors de nous-même.


Nous proposons donc de canaliser directement notre Puisscience. Bien entendu, pour cela, il va falloir dégager et aligner notre structure d’incarnation, physique, énergétique et psychologique. Et se focaliser sur le processus afin de pouvoir vivre notre incarnation à tous les étages. Selon la célèbre maxime : « Vivez dans le monde mais ne soyez pas de ce monde. »


Au niveau matière, changeons les sources d’informations au profit de notre intuition et de l’écoute des besoins de notre nature profonde.


Au niveau de l’Âme, rompons les pactes qui nous ligotent encore dans l’illusion de notre impuissance. Relions-nous de manière subtile à nos collectifs visibles et invisibles.


Au niveau de l’Esprit, libérons-nous de l’illusion de notre impuissance et agissons en tant qu’Humains accomplis, vecteurs de Vérité, de Liberté, de Lumière authentique, de Sagesse et de Paix.


La méditation de la fleur de pissenlit.



Je vous propose donc cette méditation de la fleur de pissenlit. Concentrez-ensuite sur une qualité essentielle que vous souhaitez ensemencer en vous, dans votre vie, pour vos proches, pour la planète.


Puis imprégnez cette fleur de cette qualité. Prenez le temps de vibrer cette qualité et de bien imprégner chaque akène.



Puis soufflez sur cette fleur et observer la dispersion de ces graines dans toutes directions où le vent de vos intentions les emmène.


Puis imaginez la suite. Par exemple un champ empli de fleurs jaunes des pissenlits qui apportent à la Terre leur beauté et toutes leurs autres qualités.


Et ressentez en vous la Joie de la Création, de la Croissance et l’émergence d’un champ de pure Conscience de plus en plus vaste et puissant.



Ainsi la pratique spirituelle demande les mêmes qualités de base que celles d’un bon jardinier : de la volonté, de la force, de la connaissance, de l’intelligence, de la constance, de l’humilité, etc.


Retrouvons notre autonomie et notre souveraineté.

Savoir s’engager en connaissance de cause, tenir parole, être loyal, franc et honnête, courageux, constant et réfléchi, ce n’est possible que lorsque cet engagement coïncide avec l’alignement vertical de notre être sur la voie de la réalisation du Soi.


Reconnaître que chaque conscience suit sa propre voie sur un pont allant d’un moi séparé vers l’Universel, et rester dans le processus sans rechercher les fruits de l’action, telles sont les bases de la pratique.


Ensuite, l’expression du Soi dépend de nos capacités et de nos qualités personnelles, et aussi des besoins du Collectif Humain. Chacun est différent, ce qui ne veut pas dire que nous sommes séparés.


Ainsi, selon que nous ayons une vocation dominante artistique, scientifique, pédagogique, médicale, politique, ou autre, quel que soit le canal, chaque expression sera spécifique. Donc, n’imitons personne et ne nous comparons jamais à qui que soit.


C’est ainsi que chacun apportera sa pierre pour élever la Cathédrale de l’Humanité. Nous sommes aujourd’hui à la croisée de ce chemin.





40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page